Une journée calme, ça cache un truc...

Publié le par Poulpy

Aujourd’hui Zébulon a fait son travail sans souci, très appliqué, très calme et souriant. Il a ensuite joué avec des kaplas sans hurler parce que les bouts de bois tombaient (et plus on est énervé, moins on arrive à les mettre en équilibre, et plus on s’énerve… ça c’était hier, ça a fini en crise de hurlements). A la bibliothèque il a été un peu casse-pied à répondre des bêtises aux questions posées, mais pas de cris quand la dame lui a demandé de se taire.

 

A midi, il pleurait comme un veau quand j’ai été chercher mon repas, j’ai pris 5 minutes pour essayer de le calmer. En fait, il avait un peu trop trainé et en arrivant dans le réfectoire, tous les autres enfants étaient assis, il restait une seule place. Et si ce n’est pas lui qui choisit sa place, c’est le drame, il ne supporte pas. Une fois calmé, il est allé s’assoir mais n’ai rien mangé. A 13h15 je l’ai pris dans la classe car il pleurait encore comme un veau, je lui ai dit que je le trouvais bien fatigué, que ça serait bien de se reposer, il a posé son oreiller sur la table, la tête sur l’oreiller, et il s’est endormi comme une enclume. D’habitude il met le souk pendant tout le temps de repos.

 

D’un coup il se met à hurler, j’étais à coté, j’essaye de le réveiller, il ouvre un œil, se jette dans mes bras et se rendort. Prise d’un doute, je demande à ma collègue d’aller chercher un thermomètre frontal, pas envie de me déplacer avec un petit singe accroché autour du cou.

 

Le verdict est sans appel, 39°. Bon ben au moins, on sait pourquoi il était tout calme et fatigué aujourd’hui, je suppose que lundi il sera en pleine forme.

Publié dans Poulpy à l'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Je réfléchis encore (et c'est pas mon fort) 26/01/2013 18:56


Ah ben voilà, tout s'explique !

Poulpy 26/01/2013 19:01



Ce qui ne s'explique pas, c'est son comportement habituel d'opposition et de refus de l moindre contrainte. Comportement qui sera de retour lundi en pleine forme je suppose, je prépare déjà les
respirations abdominales pour y répondre calmement :)