Quand ça veut pas...

Publié le par Poulpy

Oh un blog ici!

J'avais presque oublié que j'avais cet espace, tellement occupée avec la crevette, pas envie de ne parler que d'elle et pourtant mes journées se résument à ça. Depuis que j'ai trouvé une asso de parents (enfin surtout de mamans) ça va mieux, je fais enfin des trucs toute seule sans la puce (un dimanche aprem par mois de la couture, et déjà deux soirées entre filles) et des sorties avec elle (en mai, tous les week-ends j'ai un truc de prévu avec ou sans elle, le samedi ou le dimanche ou les deux) mais je crois qu'il y a toujours un truc qui cloche...

 

Plusieurs fois le Koala m'a repproché d'être à cran, agressive, désagréable avec lui, je perds patience et lui parle comme à un plouc parait-il. C'est vrai que quand il me demande ce qu'il doit mettre comme fringues à la puce pour sortir, je me retiens souvent de lui dire de s'acheter un cerveau, de regarder dehors et de s'adapter à la météo, puis de partir explorer l'armoire et les tiroirs pour trouver des fringues, il dit toujours qu'il ne sait pas où sont les choses vu que c'est moi qui les range, mais ça l'arrange bien que je cherche à sa place et que je décide de tout (fringues, nourriture...).

 

Bref depuis quelques temps on est souvent au bord de l'engueulade, je suis toujours en boule (ah tiens cette expression est parfaite vu que je suis à 2kg de peser autant que le jour de l'accouchement alors que j'avais perdu 12kg en septembre/octobre). Et cerise sur le pompom, j'ai réussi pendant ces vacances à m'engueuler avec ma mère ET ma belle-mère (qui est un modèle d'évitement des conflits pourtant). D'ailleurs ça fait une semaine que ma mère ne répond pas à mes sms, ne prend pas mes appels skype et ne me rappelle pas. Par contre elle continue à utiliser mon compte facebook pour jouer à son jeu de collections de cartes, ce qui fait que je ne peux même pas discuter de ça avec les copines de l'asso vu qu'elle peut tomber sur des conversations sur mon mur ou voir les messages privés qui s'affichent en pop-up (sérieux, pourquoi ils ont fait ça? si ça restait dans ma boite de messages je saurais qu'elle ne peut pas les voir puisqu'elle ne l'ouvre pas mais ça s'affiche en dialogue façon msn maintenant, je hais le progrès et le changement). Mais si je change mon mot de passe elle va me faire la gueule encore plus longtemps.

 

Et j'étais telle une cocotte-minute de ne pouvoir en parler avec personne donc (suis pas très téléphone et puis même ma psy ne décroche pas à mes appels et ne me rappelle pas non plus) quand j'ai posé les yeux sur ce blog en état de mort apparente. C'est fou ce que ça fait du bien de poser deux/trois boulets même si personne ne les lit. Parce que j'aimerais bien comprendre pourquoi je suis devenue une harpie, le manque de sommeil ne peut pas tout expliquer (pas fait une nuit complète ou dormi plus de 3h de suite depuis début décembre, ça commence à m'attaquer sérieusement les neurones).

 

Me voilà donc à tenter une réanimation :)

Publié dans Poulpy dans sa tête

Commenter cet article

Zizanie 12/05/2014 12:32


"[...] même si personne ne les lit [...]"
Ben si. A retardement, mais je te lis.

J'arrive toujours après la bataille. Mais si t'as envie de te plaindre sur un support que ta mère n'est pas susceptible de lire, t'as mon mail. Ou juste de lutter contre l'isolement social. A
travers un écran ou devant un jus de goyave (ouais bon, tu seras pas obligée de prendre un jus de goyave).

En attendant, prends soin de toi, Poulpy.
*câlin* *réconfort* *repos* *énergie positive* *paillettes*

Poulpy 15/05/2014 10:14



Le jus de goyave, faut voir, c'est quand même particulier.


Merci pour les paillettes, ça manque un peu ici entre deux nuits pourries (réveil toutes les heures et demie, ça glisse lentement vers la torture...)



flo 03/05/2014 19:03


Comme tu poses la question, je donne une réponse. Enfin mon avis.


Un genre de depression post-partum. La grossesse a beaucoup demandé à ton organisme, un an après, il est toujours suceptible de partir en vrille. En médecine chinoise, ils identifient ce risque
par un vide d'energie (dû à la grossesse). En gros, on va traduire la théorie chinoise : Pas d'energie, elle stagne, les sautes d'humeurs sont un moyen de faire circuler cette énergie.


Bref, je ne sais pas comment on traduit ça biologiquement, mais les sautes d'humeur sont un symptome de la depression post partum. Y a pas vraiment de traitement (les anti-depresseurs ne
guérissent pas le fond). Les médecins chinois traitent assez bien ce problème si t'es à l'aise avec le concept (et que t'as plein plein de sous... C'est pas remboursé)

Poulpy 04/05/2014 07:54



Pas impossible :) surtout avec l'isolement social et la fatigue des nuits pourries. Pour ce qui est des sous, ça va pas être possibl, la cotisation pour la mutuelle vient de me priver de la
moitié de ce qu'il restait sur mon compte et mon prochain salaire tombe début octobre....