Prévisions pour janvier

Publié le par Poulpy

Hier, j’ai fait connaissance avec ma future classe : des moyens (2ème année de maternelle pour les néophytes).  Ça semble vraiment différent, ils sont plus remuants, plus vaporeux. Le travail sera différent surtout, il faut travailler des compétences en un temps très limité, la capacité d’attention d’un gamin de 4 ans ½ reste encore limitée. Mais la moindre interaction avec eux permet de travailler un point du programme, ne serait-ce que le langage (et c’est déjà pas mal).

 

La maitresse (qui part en congé maternité) a eu le temps de me faire un petit topo sur certains élèves, le grand timide qui n’ouvre jamais la bouche, le petit qui doit avoir un bilan orthophonique pendant les vacances parce qu’il ne parle toujours pas et communique à base de cris et grognements, celle qui a une maladie de peau liée au stress et qu’il faut empêcher de se gratter, et, comme c’est la tradition, le cas difficile de la classe.

 

Ben oui, faut bien un cas, sinon c’est pas drole. Celui-ci a pour spécificité de réagir de façon inattendue à la contrariété, acceptant parfois l’autorité, ou se roulant par terre en lançant des coups de pieds et de poings. La maitresse m’expliquait qu’elle le laissait piquer sa crise sans intervenir, et que je devrais m’en protéger également vu qu’elle avait déjà reçu des coups. Bien sûr, les parents nient absolument le problème et pensent que c’est une invention totale des enseignantes. Bon point pour eux, ils ont demandé à ce que leur enfant soit filmé pour constater ça de leurs propres yeux. La demande a été faite par la directrice à l’inspection, attente de la réponse administrative sur la possibilité de la chose.

 

Sinon, je sens que je vais avoir du mal à pas leur montrer qu’ils me font rire. L’un d’eux m’expliquait qu’ils avaient fait des gateaux pour Noël, et que dedans, il avait mis des « gestes » de citron. Une autre m’a raconté 15 fois que la maitresse partait pour être enceinte, m’a demandé si je le savais (difficile à louper vu la taille de son bide quand même) et puis elle a fini par dire : « Non mais moi je me demande quand même où elle va la maitresse, c’est où ça « enceinte » ? ».

Publié dans Poulpy à l'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la sorcière 11/01/2013 21:25


Hilarant (purée, j'adore les parents qui veulent qu'on film. Ca va être un grand moment de cinéma)

Poulpy 11/01/2013 22:39



Pour le moment je prends des notes pour la réunion de concertation entre l'équipe, le psy scolaire et moi en février. n 4 jours, j'ai de quoi remplir une page (et j'écris petit) sur ce qui
ressembl à un troubl de l'opposition...



Je réfléchis encore 27/12/2012 16:42


Et c'est une classe de combien d'élèves ?

Poulpy 27/12/2012 17:43



26 gnomes à la base, plus ou moins un suivant les diverses épidémies de grippe/gastro/varicelle/(insérer ici votre maladie infantile favorite)



Shaya 23/12/2012 22:18


Tu vas pouvoir nous faire des billets "mots d'enfants" c'est trop mignon!

Poulpy 27/12/2012 17:42



Oui, je crois que je vais penser à emporter un carnet à l'école :)