On a trouvé le prénom idéal pour Junior

Publié le par Poulpy

Mercredi, j’ai eu la réponse à deux questions assez fondamentales sur la santé de Junior, en tout cas pour moi. D’abord, j’ai eu la joie d’apprendre que je ne faisais pas de diabète, au moins je ne cumulerai pas les facteurs de risque. Ensuite, lors de l’écho, nous avons eu le plaisir de voir Junior sous toutes ses coutures. Doigts, orteils, estomac, vessie et autres organes dûment numérotés, mesurés, contrôlés par l’échographiste sont tous en nombre adéquat et de taille satisfaisante. La bête mesure environ 30cm pour 616 grammes (ce matin j’ai acheté un rôti qui pesait plus lourd au marché avec ma mère) à 10 grammes près. Donc même si je n’ai pas pris un seul kilo (je suis toujours à moins 2 depuis le début), sa croissance es parfaitement dans les clous, même dans la limite haute de la courbe (si jeune et déjà catalogué « en léger surpoids », c’est moche).

 

Savoir ça me rassure énormément, même si je me sentais assez en phase avec mon alimentation. Là je me sens vraiment libérée, je SAIS que j’ai eu raison d’écouter mon corps, j’avais peur de me restreindre et de me régimiser sans vouloir l’admettre consciemment et que ça nuise à sa croissance. Avoir la preuve de sa bonne croissance, c’était vraiment important pour moi, pour que je puisse continuer sereinement à écouter mes sensations. Pourvu que ça dure.

 

A part ça, l’examen a été un peu difficile pour deux raisons. La première raison, mais l’échographiste a eu la délicatesse de ne pas me le balancer à la gueule, c’est l’épaisseur de ma couche de graisse ventrale. C’est noté dans le rapport, mais elle n’en a pas parlé du tout, surtout quand ma première question a été pour savoir si tout allait bien et si son poids était acceptable pour son age. La deuxième raison, et ça, les lois de la génétique sont décidément difficiles à comprendre vu le dynamisme des parents, c’est que nous sommes visiblement pourvus d’un fœtus sauteur, de la race des sur-vitaminés, incapable de rester en place plus de 5 secondes de suite. Ou alors, je prends de l’acide sans le savoir et ça lui plait.

 

Nous avons cependant eu le temps de voir très en détail le sexe de Junior, sans le moindre doute pour l’échographiste et c’est vrai qu’on voyait bien les détails. Et comme on a pu voir que la bête était également pourvue de pieds surdimensionnés, nous allons désormais l’appeler « Berthe ». Ouais, c’est une fille. C’est à la fois très rassurant, je me sens plus en terrain connu avec les filles, et terrifiant, ça devient de plus en plus concret. Et je ne parle même pas du fait d’avoir vu son petit museau pas vilain du tout, nez, lèvres, profil. Entre les mouvements, désormais très forts, et ces bribes d'images, elle devient plus "unique" dans mes pensées, moins abstraite.

Publié dans Poulpy se multiplie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shaya 09/03/2013 15:53


Berthe? Oui bon ... pourquoi pas!

Poulpy 11/03/2013 10:41



Ben j'ai pas trouvé comment mettre Junior au féminin. Et puis on n'a pas trop de 4 mois pour se mettre d'accord sur un prénom potable, on n'a pas vraiment les mêmes gouts...