En tournant en rond dans mon bocal...

Publié le par Poulpy

Comment les gens font-ils pour se faire des amis ? Ça fait plus de 3 ans qu’on vit ici et pour l’instant, toujours pas l’ombre de ce que je pourrais appeler une vraie copine. Le genre qui téléphone à n’importe quelle heure, pour qui on est prêt à prendre la voiture au milieu de la nuit, qui sait trouver les mots quand ça ne va pas, qui sait se réjouir quand ça va…

 

Des camarades à l’IUFM, oui, mais je n’en ai revu aucun(e) depuis la fin de l’année de formation. Quelques invitations refusées par peur de m’imposer, d’autres parce que je ne me sens pas à l’aise dans les groupes (et j’ose chambrer mon Koala à propos de sa phobie sociale…), puis plus personne ne m’a invitée et j’ai regretté. Et je ne les recontacterai pas, peur de passer pour une désespérée.

Des collègues et des anciennes collègues (de ma première école, celle du stage filé), le contact a été plutôt positif, et depuis que je sais que je reste à titre définitif, j’ai l’impression d’être acceptée comme je suis. Mais je garde un complexe d’infériorité, j’ai du mal à m’ouvrir, et puis ils se connaissent depuis longtemps, fonctionnent beaucoup par binôme, se voient en dehors de l’école, encore ce problème de groupe déjà formé.

 

Quant aux amis d’avant la région parisienne, je crois que je m’en suis trop éloignée. J’ai découvert au bout de plusieurs semaines que le Cycliste se débattait avec une dépression, et la Chieuse n’est plus la même depuis qu’elle vit avec son Champi et qu’ils ont eu deux gnomes. Pourtant notre année de colocation reste un super souvenir, jusqu’au moment où elle a rencontré son Champi et qu’elle a commencé à dormir souvent chez lui. Ensuite j’ai déménagé ici, elle a eu sa fille. On s’envoie des sms, on parle longuement sur msn parfois, quand ses 40h de boulot lui permettent une pause. Ça me manque, mais avec sa nouvelle vie, difficile de faire des trucs de filles. Et quand je vais  Bordeaux, j'y suis en coup de vent, difficile de se voir. D'ailleurs cette fois-ci j'ai même pas essayé de les contacter...

 

 

Y’a aussi Paz, mais ça a toujours été une relation à distance. Elle devait venir pendant ces vacances, ses examens en ont décidé autrement. Ou ma cousine, qui vient d’avoir des jumeaux, mais elle est un peu débordée, et elle habite à plus de 7h de route de toute façon.

 

Alors aujourd’hui j’ai fini de faire le ménage, je me suis verni les ongles, et j’ai mangé un demi saladier de fraises tagada en regardant un téléfilm. Et demain je ferai des muffins à la banane pour le retour du Koala mais je ne lui dirai rien, il ne comprendrait pas, c'est un animal solitaire, il est bien content que personne ne vienne le chercher dans sa tanière, ça l'arrange d'avoir des amis à distance.  

Publié dans Poulpy dans sa tête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Poulpy 01/03/2011 19:28



Haha, je suis en vacances le 9, c'est bête!



shaya 01/03/2011 08:58



Euh non je reviens à partir du 14 avril, c'est pas Paques encore! (hin hin hin)



shaya 28/02/2011 21:56



Ca tombe bien j'ai 1 mois 1/2 pour ça! :D



Poulpy 28/02/2011 22:19



Tu viens pour Paques? Je serai certainement repartie à Bordeaux (mais non, je t'évite pas, c'est mon rythme habituel de transhumance).



shaya 28/02/2011 21:00



Et moi quand je vais grimper à Paris, tu crois que tu voudras me voir ?


(En fait tu n'as pas le droit de dire non :p)



Poulpy 28/02/2011 21:40



Beuh non je peux pas, je vais aller élever des chèvres avec Zizanie dans le Larzac!


Plus sérieusement, va falloir t'y prendre looooogtemps à l'avance pour me convaincre d'imposer ma misérable personne inintéressante à qui que ce soit ^_^



Zizanie 24/02/2011 22:09



Après, il y a sortir et sortir. Je suis rarement le mouvement, et je ne suis pas prête à tous les efforts pour m'intégrer. Genre à la fac, entre l'ambiance "collège" et l'ambiance "studieuse",
j'ai un peu eu du mal à trouver ma place. Le problème, c'est pas de réussir à rencontrer des gens, c'est surtout de réussir à rencontrer des gens qui aient la même conception et les mêmes envies.
Bon d'accord, faut commencer par rencontrer des gens, je tourne en rond. Du coup, je me suis faite à ma condition d'handicapée relationnelle et je geeke. C'est pas si mal.



Poulpy 24/02/2011 22:42



Oui sauf quand ton wifi clignote comme un sapin de Noël et qu'il faut 10mn pour afficher la moindre page. Un jour, cet ordi va passer par la fenêtre.


Avec mes amis précédents, ceux de Bordeaux, je n'ai pas eu l'impression de faire des efforts pour me lier avec eux. Pourquoi est-ce que maintenant c'est devenu plus difficile de rencontrer des
gens intéressants(je ne dis pas que les gens croisés jusqu'ici sont inintéressants, juste que le courant n'est pas passé) ou d'établir un contact durable?