Comment s'humilier pendant une animation pédagogique

Publié le par Poulpy

Samedi matin, j’avais une animation pédagogique, choisie en début d’année. Comme j’avais des CM2, j’avais choisi celle sur la proportionnalité, vu que presque tout le programme de maths de CM2 me mettait franchement mal à l’aise, entre les décimaux, les fractions et autres erreurs de la nature (on devrait virer tout ce qui n’est pas un nombre entier, c’est pas naturel de couper des nombres en morceaux comme des tartes).

 

Vu que je suis actuellement en Moyenne Section, je suis arrivée en me sentant très légèrement déconnectée du sujet, avec quand même une petite appréhension, parce que la proportionnalité, le produit en croix, ce genre de truc, j’ai vraiment du mal à comprendre, alors l’enseigner…

 

La formatrice a commencé par nous demander pourquoi chacune de nous avait choisi cette animation, ce qui revenait beaucoup c’est qu’on a peur d’enseigner un truc qu’on ne maitrise pas vraiment et qu’on ne sait pas trop comment aborder cette notion. Histoire de nous mettre dans le bain, elle nous a proposé un exercice niveau adulte pour nous mettre dans la peau d’un élève.

 

Ce que je n’avais pas prévu, c’est ma réaction face à un exercice qui me posait problème. J’ai tout simplement fondu en larmes. Au début, je les ai senti monter mais je n’y croyais pas, c’était vraiment trop ridicule. Et puis j’ai eu très chaud, je voulais me cacher dans mes cheveux mais ils sont bien trop courts pour ça maintenant. Avant d’éclater en sanglots, j’ai battu en retraite et quitté la salle pour me réfugier dans les toilettes, où il m’a fallu bien 10 minutes pour décompresser (à savoir cesser de pleurer comme un veau et tenter de limiter les flots de mascara sous les yeux). Et en revenant dans la salle j'ai du expliquer pourquoi j’étais partie précipitamment et pourquoi j’avais des yeux de crapaud qui a trop fumé.

 

Putains d’hormones !

Publié dans Poulpy à l'école

Commenter cet article

shaya 25/02/2013 20:47


Je ne sais pas si j'ai déjà blogué cette fois quand j'étais étudiante où un cours (où il fallait crier un mot ... le truc à priori tranquille) m'a rendue tellement mal que j'ai failli éclater en
larmes et j'ai du me mettre en retrait pour me reprendre.

Poulpy 27/02/2013 14:36



Bienvenue, compagne d'humiliation en classe :) J'appréhende un peu la prochaine formation, en mars, même formatrice, mêmes collègues et surtout même sujet.



La Matheuse 24/02/2013 21:53


OMG, Pauv' Toi !


Ca c'est pô drôle ! Moi, ça m'est arrivé en plein milieu de Carrefour au rayon enfant... et devant les reportages animaliers... 


Enfin heureusement, tu as l'explication : ces hosties d'hormones !


 

Poulpy 24/02/2013 22:06



Ben les reportages animaliers, c'est parfois triste, et le rayon enfant, tu te projettes, c'est émouvant. Mais tupeux me dire en quoi c'est émouvant d'essayer péniblement de trouver l'écriture
fractionnée d'un nombre décimal?